Il est entre chez moi comme s’il y avait toujours vécu. Roi de sa place sur le divan, régnant sous la table aux repas, regardant les gens avec l’air de dire: «  hey je suis là regarde- moi, donne- moi des caresses… ou encore mieux un peu de ton repas! Toujours entrain de dire, je suis là… dans ta vie… et tu es là dans la mienne. Quel drôle de vieux bouledogue! Il a fini heureux dans mes bras… Au revoir Papi Charlie! Merci d’être passé dans ma vie.

–Marie-Laure